La volonté de Renault Sport de booster son championnat phare en Formule Renault 2.0, l'Eurocup, se traduit par une augmentation du nombre et du niveau des participants comme on a pu le constater ce dernier week-end d'août sur le circuit Paul Ricard. Dans ce contexte très relevé, Charles Milesi a confirmé ses bonnes performances en NEC à Assen en frôlant dans le sud de la France le top 5 lors de la course 1, puis en concluant la course 2 au 9e rang face aux meilleurs spécialistes de la discipline.

 

KSP_PRD_FR20_DL-9167.JPG 

Engagé grâce à une wild-card, Charles était l'un des plus jeunes rookies du plateau de 32 pilotes présents au Castellet et le seul à disputer sa première saison en monoplace au sortir du karting junior. Après quelques coups d'éclat, mais aussi un certain nombre de soucis, notamment de santé, depuis le début de la saison, le jeune pilote R-ace GP est reparti sur une courbe ascendante qui a convaincu toute l'équipe de son potentiel. 2017 est pour lui une année de découverte et d'apprentissage en sport automobile et son objectif principal reste d'emmagasiner le plus d'expérience possible. En se mesurant à des rivaux beaucoup plus aguerris, il progresse de manière significative et peut désormais se mêler à la lutte dans le top 10. Julien Abelli qui le prépare au sein de sa structure Simmumotion est d'ailleurs ravi des derniers résultats de son poulain. Une nouvelle approche de son entrainement devrait prochainement lui apporter un surcroit d'aisance en piste.


Charles mettait à profit les deux séances de tests collectifs pour apprendre les 5842 m du tracé varois et se montrait déjà très rapide lors des séances qualificatives. Vendredi, au cours de la première séance, il travaillait plus particulièrement son passage dans le 3e secteur et terminait en 4e position de son groupe. Alors que personne ne l'attendait à une telle place, il démontrait le lendemain dans la 2e séance que ce n'était pas le fruit du hasard en signant cette fois le 2e chrono du groupe.


À partir de la 2e ligne sur la grille, Charles prenait un bon départ dans la course 1, mais perdait ensuite des places lors d'affrontements musclés dans le peloton. Il suivait parfaitement le rythme de ses adversaires expérimentés et guettait la moindre occasion de remonter au classement. Il revenait ainsi de la 9e à la 7e position dans le dernier tiers de la course et se classait finalement à la 6e place, à moins de 6 dixièmes du top 5 en ayant réalisé le 5e meilleur temps.


Charles s'élançait depuis la 3e ligne au départ de la course 2. Il ne prenait pas de risques inutiles dans les premiers tours pour augmenter ses chances de rallier l'arrivée avec beaucoup de pragmatisme. Il se mesurait à des pilotes déjà intégrés dans des Junior Teams renommés et concluait sa prestation de manière éloquente dans le top 10 à la 9e place.


« C'était une belle expérience ! » déclarait Charles. « Je me suis adapté rapidement au circuit et j'ai pu réaliser des temps très intéressants en qualification. Cela m'a permis de profiter plus complètement des deux courses en me confrontant à des pilotes chevronnés. J'étais dans le bon groupe et j'ai beaucoup appris. Voir que j'étais capable d'aller déjà très vite m'a apporté une nouvelle confiance et je vais revoir mes ambitions à la hausse pour les deux meetings à venir sur des circuits que je connais mieux : Spa et Barcelone. »

 

 

Communiqué Charles Milesi / © Dutch Photo Agency 

© Powered by Kartinside