Auréolé de sa récente victoire en Championnat de France F4 à Magny-Vours, Charles Milesi changeait de monture dès le week-end suivant pour retrouver le volant de sa Formule Renault 2.0. Il disputait en effet dans la foulée le 3e meeting de la Northern European Cup (NEC) sur le circuit allemand du Nürburgring au sein du Team R-ace GP. Performant aux avant-postes de l'épreuve, il ressentait logiquement une certaine déception pour avoir été privé de sa 4e place en course 1 à cause d'une disqualification technique. Désormais bien lancé dans sa première saison en monoplace, Charles regarde déjà vers la compétition suivante pour atteindre ses objectifs.

 

KSP_NUR_NEC_KN-6789.JPG 

En plus de sa préparation intensive assurée par Simumotion, Charles Milesi a visiblement bien profité des journées d'entrainement effectuées fin août au Val de Vienne sous l'oeil attentif de son parrain sportif Anthony Beltoise. Il assurait ainsi des temps très convaincants lors les essais libres de la NEC sur le Nürburgring. Les qualifications avaient ensuite lieu sur une piste grasse, ce qui ne dérangeait pas spécialement le jeune rookie de la FR 2.0. En Q1, il jetait toute son énergie dans le dernier tour pour signer un très beau 4e temps à 3 dixièmes de seconde de la tête. Un pilote sortait dans le bac à gravier en fin de séance et la Q2 s'achevait sous full yellow. Cet incident empêchait Charles d'utiliser les meilleures conditions d'adhérence pour conserver son 4e rang et il était crédité du 6e chrono de la session.


Auteur d'un bon départ en course 1, Charles ne prenait pas de risques inutiles au premier virage et conservait sa 4e position. Il remontait ensuite sur ses adversaires du top 3 en attaquant assez fortement. Très rapide, il devait cependant faire face à un changement d'équilibre de sa voiture, très sollicitée dans l'effort. Peu habitué à ce phénomène, il se contentait d'une excellente 4e position sur la ligne d'arrivée. Malheureusement, il ne profitait pas longtemps de ce résultat puisque la perte de son catalyseur durant la course lui valait d'être disqualifié.


Le temps était plus frais pour la course 2 le dimanche matin et Charles ne chauffait pas suffisamment ses pneus dans le tour de formation. Cela expliquait son moindre degré de performance dans les premiers tours. Il revenait progressivement dans le rythme et résistait très bien à la pression de Gilles Magnus, leader du Championnat à ce moment. Une erreur dans la présentation du panneau "dernier tour" une boucle trop tôt, réduisait à néant sa stratégie bien anticipée et lui coûtait la 6e position.

 

KSP_NUR_NEC_KN-5949.JPG 

« En ce qui concerne mes performances pures, le meeting allemand s'est plutôt bien déroulé. », expliquait Charles. « Je n'étais pas le plus rapide, mais mes temps étaient tout de même très corrects. J'aurais pu marquer de gros points et revenir au moins dans le top 5 du championnat. Le bilan du Nürburgring est donc teinté de déception, mais j'ai l'habitude des difficultés de la course et je ne vais pas me laisser abattre pour si peu ! Mon programme est très chargé en septembre et j'aurais l'occasion de me refaire très prochainement. Je prendrai le départ d'un nouveau meeting en FR 2.0 avec tous les pilotes de l'Eurocup et de la NEC dès le week-end prochain à Spa Francorchamps. »

 

 

Communiqué Charles Milesi / © Dutch Photo Agency

© Powered by Kartinside